Syllabus UE Num801 “Culture numérique et apprentissages”#

Information

  • Syllabus

  • Auteurs : Pôle enseignement numérique, Inspé, univ. Grenoble Alpes.

  • Date de création : Juillet 2024.

  • Résumé : Ce document présente le contenu de l’UE Culture numérique et apprentissages (second degré) pour l’année universitaire 2024-25, à l’Inspé, Univ. Grenoble Alpes.

Informations supplémentaires
  • Date de modification : 07 juillet 2024.

  • Durée de lecture : 5 minutes.

  • Citation : Pour citer ce document : Auteur·s (Date_de_création_ou_de_révision). Titre_du_document. Grenoble : Univ. Grenoble Alpes, Inspé, base de cours en sciences de l’éducation, accédé le date_d_accès, URL_du_document.

  • Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA.

Objectifs#

L’enseignement a pour objectif de fournir une culture générale sur les questionnements et perspectives liés à l’intégration du numérique et le développement de la culture numérique des élèves dans le cadre des métiers de l’enseignement. Outre l’acquisition de compétences théoriques indispensables à un usage raisonné et efficace du numérique en classe, cette UE conduira l’étudiant à concevoir, mettre en œuvre en classe (au cours du M1 ou du M2), puis analyser une situation d’apprentissage intégrant le numérique. Les capacités de l’étudiant à adopter une attitude réflexive seront particulièrement scrutées.

Le travail demandé pourra s’articuler avec un ou des travaux réalisés dans d’autres UE ou autour du mémoire et surtout il devra permettre de développer au maximum le travail attendu pour répondre aux exigences du dispositif PIX+EDU Présentation du dispositif Pix+Edu.

Indications générales sur le cours#

L’UE « Culture numérique et apprentissages » est destinée à donner aux étudiants des éléments à propos de l’intégration du numérique dans l’enseignement. Cette formation articule apports et réflexions théoriques avec la présentation et l’analyse de différents usages impliquant des outils numériques et leur rôle dans des situations d’apprentissage. Elle amène l’étudiant à acquérir des éléments théoriques de culture numérique lui permettant de concevoir et d’analyser des situations d’enseignement.

Contenu de la formation#

Partie 1 - Apports théoriques : Littératie numérique (éthique, juridique), réflexion autour des ressources, effets du numérique sur les apprenants. Durée : 10 h.#

Formats des séances

  • Modalités : Les 5 premières séances sont thématiques et dans les 3 suivantes les étudiants devront concevoir une situation d’enseignement-apprentissage à la lumière des éléments thématiques.

  • Ordre des thématiques abordées : Lors des séances 1 à 5, les thèmes seront traités dans un ordre aléatoire.

Thème “Outils et ressources numériques et problèmes juridiques associés”

Référente : Osete Laurence Durée : 4h

Résumé : Tout enseignant engage sa responsabilité lorsqu’il utilise des outils et ressources numériques dans sa pratique professionnelle et personnelle. En tant que citoyen, il se doit de connaître et de respecter les lois en vigueur. En tant qu’enseignant, il doit également respecter les règles et devoirs dictées par l’institution qui l’emploie. Il est également un modèle pour les élèves dont il a la charge et participe à leur éducation dans ce domaine.

Thème “Effets du numériques sur les apprentissages”

Référent: Charroud Christophe Durée : 4h

Résumé : Entre d’un côté les représentations et opinions diverses sur le numérique en classe et de l’autre les réalités scientifiques, quels types d’effets peuvent être constatés lorsqu’on utilise le numérique en classe ? Après une revue des représentations les plus répandues, des mythes et légendes nous aborderons une illustration de certains effets du numérique, avec l’appui de la recherche. La séance sera une alternance entre débats, apports théoriques issus de la recherche et travaux pratiques appuyés sur vos pratiques en classe, l’objectif principal étant de vous amener à voir des usages du numérique provoquant des effets bénéfiques pour les apprenants.

Thème “Enseigner avec le numérique : quelques zones à risque”

Référent : Dessus Philippe Durée : 2h

Resumé : L’usage du numérique en contexte éducatif a montré avoir certains effets positifs (pour s’entraîner sur des tâches ciblées, pour accéder à des informations, pour communiquer), mais certains de ses effets peuvent être délétères. Ce thème sera l’occasion d’en aborder quelques-uns : - Vérité, désinformation, déni, propagande ; - Les biais algorithmiques ; - Les élèves travaillent-ils pour les GAFA en classe ? - Le numérique est-il un instrument de surveillance ? - Le numérique favorise-t-il le harcèlement ? - Le numérique favorise-t-il l’addiction et la distraction ? - Le numérique peut-il augmenter les inégalités face à la connaissance ?

Partie 2 - Analyse réflexive sur les usages du numérique en situation de classe. Durée : 6 h.#

Séances 6, 7 et 8 : “Conception d’une situation d’enseignement-apprentissage”

La séance 6 comprend une brève évaluation des connaissances liées aux thématiques, puis les étudiants, par groupes de 2, imaginent une situation d’apprentissage intégrant le numérique et la décrivent. Cette situation d’apprentissage doit être réaliste et réalisable car il faudra la mettre en oeuvre soit en M1 soit en M2.

La séance 7 est consacrée au travail de justification des éléments de conception mettant en application les apports des séances thématiques à la situation.

La séance 8 est consacrée à une mise en commun des différentes conception de situation d’apprentissage, pour les mutualiser et les améliorer par la discussion.

Modalités d’évaluation et production attendue#

Les étudiants seront évalués via deux éléments :

  • Une évaluation de connaissances en séance 6 sur tout ou partie des apports théoriques, sous la forme d’un test automatisé (durée 30 min).

  • Un document rédigé en binôme de 4 pages maximum comportant :

    • un descriptif de la situation d’apprentissage avec obligatoirement des liens pointants sur les éléments de conception (liens vers les ressouces, copies d’écran des interfaces élèves et/ou enseignants, …),

    • une argumentation sur les choix opérés lors de la conception, notamment au regard des apports théoriques :

      • Justification des choix d’outils et de ressources numériques, en s’appuyant notamment sur le modèle SAMR et les compétences visées.

      • Analyse des potentiels effets positifs ou néfastes pour les apprentissages et les apprenants.

      • Analyse des problèmes juridiques (droits d’auteurs, droit à la vie privée) et éthiques soulevés. Les analyses et justifications doivent tenir compte d’un contexte précis.

    • un bilan personnel dans lequel vous allez :

      • Conclure sur le ratio bénéfices/risques et les principales précautions à prendre.

      • Conclure sur les compétences que vous avez vous-mêmes développées en réalisant ce dossier.

Ce document sera évalué au regard d’une grille d’évaluation Cliquez pour télécharger la grille d'évaluation. Cette grille d’évaluation est issue de la grille de compétences du dispositif PIX+EDU.

Si la mise en oeuvre de la situation d’apprentissage à pu être réalisée avant la fin de l’UE, alors nous conseillons de joindre aussi :

  • un compte rendu de la mise en oeuvre de la situation d’appentissage face à des apprenants en classe ou en modalité simulée avec obligatoirement des liens pointant sur des traces de cette mise en oeuvre.

  • une analyse réflexive sur cette mise en oeuvre (deux pages), cette partie doit faire émerger des pistes d’amélioration. Ce document devra tenter de répondre aux exigences du volet “pratiques professionnelles” du dispositif PIX+EDU Présentation du dispositif Pix+Edu.

La production sera déposée sur la plateforme pour évaluation au plus tard le 17 mars 2024 à 23:59.

Forme et contenu de la production attendue

Format général

  • Un document par binôme

  • Un seul document au format PDF, chapitré par thématique, déposé sur la plateforme. Ce document peut de façon optionnelle contenir des liens pointant vers des documents ou ressources externes (Attention, l’accessibilité à ces documents doit être garantie).

  • Taille 4 pages

  • Police Arial, taille 12, interligne 1,5 cm, marges 2,5 cm

Plagiat#

Tout plagiat détecté sera signalé aux instances universitaires compétentes.